Stage avec Touria Karam

Flyer vf internet

 

Bulletin touria internet 1

 

Touria Karam, elle danse sa vie,

Un parcours jonché de rencontres et de bouleversements qui influenceront sa danse.

Née à Tiflet au Maroc en 1965, région de l'Atlas, elle grandit dans la pure tradition Berbères.

Comme dans tous les pays du Maghreb, Touria rencontre l'Egypte à travers la télévision en regardant films et séries.

La langue, la musique, le chant égyptien font partie de son quotidien, de son enfance à l'âge adulte.

Elle est notamment très touchée par les paroles et musique de Georges Wassouf dans lequel elle se retrouve tant.

Arrivée en France, à Paris, à l'âge de 24 ans, elle suit des cours avec Mayodi et une révélation s'impose à elle à ce moment là : créer elle aussi un ballet.

En 2003, elle s'inscrit aux cours de Drissia Nejma à Montpellier qui au vu de son potentiel lui propose de reprendre ses cours. C'est ainsi que nait l'Association "Les Perles de l'Orient" où elle enseignera pendant 4 ans à Narbonne.

Après le décès de deux de ses êtres chers, sa maman et son mari, Touria met toute son énergie au travers de ses cours et de sa danse. Plus que jamais la danse, la musique lui seront salutaires pour exprimer toutes ses émotions.

En 2007 Touria s'installe dans la Drôme près de Valence et créée sa nouvelle association pour donner ses cours "les Mille et une nuits".

En parrallèle des ses cours, Touria décide de parfaire ses connaissances en suivant l'enseignement des plus grands maîtres de la danse orientale : Yousry Sharif, Raqia Hassan, Momo Kadous, Randa Kamel, Gamal Seif ainsi qu'aux cotés de Farida Seidi et Rajaa Dussart en formation continue.

Ses cours dans la Drôme rencontrent un grand succès et elle est contactée par l'Espace Multi Danses à Valence, où elle enseigne jusqu'à ce jour. C'est ainsi qu'elle rencontre ses deux muses Laure et Imane, qui seront les interprètes de ses créations et qui lui permettront d'être repérée au travers de différents festivals en France et à l'étranger.

Aujourd'hui elle poursuit son chemin de la danse, en donnant des cours, des stages, et en créant des chorégraphies riches en émotion, racontant sa vie, avec une sensibilité rare et sincère, à l'image de la personne qu'elle est, en toute humilité.

Pour Touria, créer c'est être libre, suivre son instinct poétiquement et ainsi danser sa vie autrement.

19 - Cie Touria Karam (Valence) - Et si l'orient m'était conté - édition 2015