Danse Tahitienne

 

Carte tahiti

ORI TAHITI "la danse de Tahiti"

 

Tahiti est la plus grande île de la Polynésie Française située au centre de l'Océan Pacifique.

Occupant une place prépondérante dans toutes les cultures océaniennes, la danse rythme la succession des saisons. Les costumes sont faits de Tapa (étoffe d'écorce d'arbre battue) qui habillent danseurs et musiciens. Les femmes étant torse nu, totalement libres dans le mouvement des corps, celles-ci choquent énormément les missionnaires occidentaux débarqués sur l'île. Après une période d'interdiction vers les années 1819, ces danses étant considérées comme sataniques et obscènes, elles ont cependant retrouvé leur maintien par les festivités engendrées par la fête du 14 juillet célébrée alors sous le nom de Tiurai. Les danseurs sont vêtus d'étoffes de coton.

La vraie renaissance de la danse commence dans les années 50 avec Madeleine Moar, institutrice, qui après un voyage en Bretagne a souhaité redonner la même vigueur aux danses traditionnelles sur l'île de Tahiti. Elle crée alors un groupe de danse qu'elle baptise Heiva. Elle redonne à la danse tahitienne toute sa noblesse en créant des costumes à base de feuilles, de fleurs, de coquillages. Ses chorégraphies réinventent la gestuelle. Le balancement des hanches est associé aux mouvements des vagues. Heiva i Tahiti est maintenant le nom donné au festival annuel qui a lieu en Juillet.

 

La musique

Les peuples de Polynésie utilisent la musique vocale pour s'exprimer, témoigner, raconter des légendes ou invoquer les dieux. On retrouve 3 grandes catégories de chants qui sont :

- les Himene (Tarawa et Ru'au) : chants non accompagnés à 3 ou 5 voix. Ils sont en rapport à la nature, la mythologie, les légendes des îles.

- Ute Paripari :  il est souvent improvisé et témoigne de la vie émotionnelle des polynésiens. Il est accompagné d'un orchestre traditionnel.

 

Les instruments de musique sont simples :

- instruments à vents : vivo (flûte nasale)

- instruments à percussion : les tambours Pahu et Fa'atete, le Ihara, le Oro'ora (sorte de maracasse), le Toere

- instruments à corde : venus d'Hawaï au XVIIIème siècle, le Pu, le Tita, le Ukulele

 

 

Fabienne vous propose des cours de danse Tahitienne dès la rentrée 2019.

Des informations plus complètes vous seront communiquées prochainement.